Histoire

admin_avlskwsLutte0 Comments

Du sport de berger au sport d’élite
Il est difficile de dater précisément les racines de la lutte. Une première représentation du 13e siècle est visible à la cathédrale de Lausanne : les « lutteurs » démontrent une prise typique.

En Suisse centrale et sur le Plateau, la lutte à la culotte faisait partie de la culture des fêtes : lors de fêtes alpestres ou Wirtshausfesten, on luttait pour un morceau de tissu pour pantalon, un mouton ou d’autres prix en nature. La gloire de la victoire importait bien plus que la récompense.
Aux 16e et 17e siècles, la lutte a été en partie interdite (législation sur les mœurs). Au 19e siècle, des fêtes de lutte mémorables et des professeurs de sport ambitieux ont introduit la lutte dans les villes.

C’est ainsi que le jeu originel, pratiqué par les bergers et les paysans, a donné naissance à un sport national qui englobe toutes les couches de la population.

Au cours de ces dernières années, les fêtes de lutte ont acquis une forte cote de popularité. La lutte est devenu une discipline sportive moderne qui a su conserver son origine ancestrale. Elle est considérée comme un sport typiquement suisse et constitue le lien idéal entre tradition, sport et progrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *