Fêtes cant VS 18-19 août 2018 Charrat

Marc BachmannActualités, Fêtes

Les lutteurs actifs du Club 2018

Le club local de Charrat accueillera, samedi et dimanche prochains, la Fête cantonale valaisanne des jeunes et des actifs de lutte suisse. Une centaine de bénévoles se sont activés en coulisses pour la réussite de l’événement.

S’il est un rendez-vous du calendrier local à mettre en exergue, c’est bien la Fête cantonale valaisanne de lutte, à plus forte raison si les jeunes et les actifs sont réunis durant le même week-end. Et ce sera le cas ce samedi et ce dimanche à Charrat, sur la place derrière l’école publique, où des ronds de sciure ont été spécialement aménagés pour l’occasion. Le club de Charrat-Fully, organisateur de l’événement sous l’égide de l’association cantonale, n’a pas hésité à mettre les petits plats dans les grands pour faire de cette échéance une véritable vitrine d’un sport qui connaît un net regain d’intérêt dans le Vieux-Pays.

À lire aussi : Une année 2018 qui s’annonce riche en spectacle et en intensité

«Tout est prêt. Nous y avons mis toutes nos compétences et surtout tout notre cœur, assure l’avocat fulliérain Léonard Bender, président du comité d’organisation. Pour ce faire, nous nous sommes entourés d’une centaine de bénévoles qui ont travaillé d’arrache-pied. Tout ce que la région compte de forces vives et de passionnés de la lutte à la culotte a été mobilisé. On a senti un véritable enthousiasme autour de cette fête cantonale.» Au-delà du sport, les animations parallèles ont d’ailleurs été soignées. Concerts et productions folkloriques se succéderont sur la scène charrataine.
Le souvenir de 2010

Des colosses de toute la Suisse romande, mais également de l’Oberland bernois en qualité d’invités (une spécificité traditionnelle de la lutte suisse), tenteront de récolter palmes et autres couronnes dans la Cité de l’Adonis. Les réjouissances débuteront le samedi matin avec les passes réservées aux jeunes et aux espoirs, répartis dans différentes catégories en fonction de leurs âges. La relève valaisanne nous a habitués à se distinguer depuis le début de la saison. Les Colin Begg (le Saviésan vient officiellement d’obtenir sa sélection pour la Fête fédérale des jeunes de Landquart, dans les Grisons, fin août), Anthony Fontaine et autre Nico Amacker, pour ne citer que ces quelques garçons au potentiel avéré, devraient être galvanisés par le contexte pour compléter leur collection de palmes. Et, pourquoi pas, pour disputer la finale de leur tableau respectif.
Une seule catégorie chez les actifs

Le lendemain, dès 9 h, place à l’échelon supérieur et aux actifs. Lesquels combattront, rappelons-le, dans une seule et unique catégorie, indépendamment de leur poids et de leur année de naissance. Chaque participant disputera six passes. Côté valaisan, même si des «circonstances atténuantes» peuvent être évoquées depuis le début de ce millésime 2018 compliqué (blessures de plusieurs chefs de file), on espère tout de même la conquête de l’une ou l’autre couronne. La présence du Singinois Lario Kramer, vainqueur cette année, notamment, de la prestigieuse Fête alpestre de Stoos, constituera une belle attraction pour le grand public.

A noter que le Club de lutte de Charrat-Fully, réputé pour son dynamisme, n’en est pas à son coup d’essai en matière d’organisation importante. Pour rappel, en juin 2010, la Fête cantonale valaisanne couronnait l’Oberlandais Kilian Wenger quelques semaines avant son triomphe, le 22 août, à la Fête fédérale de Frauenfeld. On en accepte volontiers l’augure…

Le programme

Samedi 17 août
9 h Début des luttes
11 h 15 Partie officielle, remise de la bannière
13 h Reprise des luttes
16 h 30 Finales
17 h Proclamation des résultats et remise des prix
19 h Fête avec l’orchestre SwissKrainer

Dimanche 18 août
9 h Début des luttes
11 h 15 Partie officielle, remise de la bannière
13 h Reprise des luttes
16 h 30 Finale